J’avais douze ans, j’ai pris mon vélo et je suis partie à l’école… – Sabine DARDENNE

3054586697_1_3_Ybc4fzJZ

 » Je suis l’une des rares survivantes qui aient eu la chance d’échapper à ce genre d’assassin. Ce récit m’était nécessaire et si j’ai eu le courage de reconstituer ce calvaire, c’est avant tout pour qu’un juge ne relâche plus les pédophiles à la moitié de leur peine pour « bonne conduite » et sans autre forme de précaution… « 

Editeur : Oh! Editions

Nombre de pages : 232 pages

Avis et résumé

J’ai lu ce livre tout en me demandant si ce n’était pas de la curiosité malsaine de ma part.
Cette histoire a pourtant fait un énorme bruit en Belgique et j’avais plus ou moins leur âge quand ces petites filles ont été enlevées…

J’ai donc lu ce livre…
Alors que je lis beaucoup de policier/thriller, le pire dans cette histoire est de se dire que tout est vrai…
J’ai trouvé ce livre bien écrit, et surtout dans le fait que Sabin DARDENNE nous raconte son calvaire, son stress, sa solitude, et les choses qu’elle subissait sans pour autant entrer dans les détails pervers et/ou sexuels.

Elle passe simplement ces passages.

J’ai particulièrement été touchée par deux passages de cette histoire vraie :
– La lettre qu’elle écrit à ses parents.
– Sa culpabilité quand elle se rend compte qu’une autre petite fille a été enlevée parce qu’elle ne voulait plus être seule.
On ne pourra jamais imaginer le calvaire que ces petites filles ont subi, ni l’enfer des parents qui cherchaient leur enfant… mais le courage dont a fait preuve cette petite fille est juste incroyable.

Ma note : 9/10

 

Autobiographie – Sabine DARDENNE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s