Le coma des mortels – Maxime CHATTAM

Editeur : Albin Michel

Nombre de page: 388 pages

Comme vous l’aurez certainement compris si vous avez lu des critiques et articles sur ce nouveau CHATTAM, l’univers de cette histoire est complètement différent de ce que l’auteur a l’habitude de nous offrir.

Différent, certes mais pas mal du tout! Et surtout très original.

 J’ai littéralement adoré le préambule ! Je n’avais alors plus qu’une envie, dévorer le livre en une fois… (ce qui n’a malheureusement pas été possible vu mon timing…)

Dès le départ, on nous précise qu’un mensonge se cache dans l’histoire, qu’il ne sera pas clairement dénoncé mais que nous aurons quelques indices pour nous aider à connaitre la « vérité » (qui est un mot qui prend toute son importance dans cette histoire).

Du coup, j’ai cherché, j’ai élaboré différentes théories « à mon avis c’est ça… » « Je suis sûre qu’à la fin on apprendra que… » et la lecture a pris une tournure assez excitante.

J’ai tout de suite accroché avec le personnage de Pierre, il est complétement barré et son histoire l’est tout autant!

Son côté cynique rend ses répliques formidables, celles du genre que l’on voudrait pouvoir ressortir un jour. Ça le rend comique mais sans le vouloir.

J’ai par contre trouvé que le thème du sexe était très (trop) présent. Du début à la fin du livre, il est évidemment que Pierre est un accro du sexe. Il en parle même dans des contextes où cela ne se prête pas vraiment.

Mais le pauvre est entouré de morts et on peut comprendre qu’il ait envie de profiter de la vie avec le peu d’entourage vivant qu’il lui reste.

En effet, il est peu conseillé de faire partie de son entourage. Les personnes qui lui étaient plus ou moins proches meurent les unes après les autres…malgré le fait qu’il est le coupable idéal, aucun indice ne permet de le lier à ces meurtres et la police n’a donc aucune raison de l’arrêter.

Et cette histoire, qui commence par la fin, est un résumé de sa vie qu’il fait à la police, lorsqu’il est interrogé après la découverte du corps de sa petite amie éventrée dans son appartement, pour tenter de se disculper.

J’ai été surprise par le changement de genre mais cela reste du très bon Maxime Chattam!!!

Le petit « + » :

  • J’ai ADORE l’énigme finale !

Ma note : 7,5/10

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s