Rêver – Franck THILLIEZ

Rever.jpg

Edition : Fleuve noir

Nombre de pages: 600 pages

Le résumé du livre : 

« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Mon avis : 

Le concept est intéressant et l’histoire très prenante.

Les chapitres ne se suivent pas dans le temps, ils sont répartis sur une ligne du temps et l’auteur nous balade entre 2 dates importantes de l’histoire d’Abigaël. Je vous rassure, malgré tout l’histoire reste cohérente et une fois habitué on arrive à s’y retrouver.

J’ai malgré tout mis beaucoup de temps à finir ce livre. J’ai trouvé certains passages très longs et cela a ralenti ma lecture. Ces longueurs sont moins présentes dans la deuxième moitié de l’histoire.

Il faut dire aussi que je n’aime pas trop les histoires où le personnage principal est considéré comme fou, les histoires un peu « injustes« .

J’avoue avoir été un peu déçue, mais peut-être avais-je tellement entendu parler de ce nouveau THILLIEZ, que j’avais imaginé trop de choses.

Cependant, comme je l’ai déjà dit, le concept est intéressant, cela change le principe de la lecture et rien que pour ça, ça vaut le coup de lire ce livre.

J’ai également beaucoup apprécié l’énigme finale : trouver le code pour pouvoir lire le chapitre qui a été retiré du livre, ainsi que la possibilité, via un plan dévoilé grâce à cette même énigme, de relire l’histoire « dans l’ordre ».

L’auteur a voulu innover et j’aime beaucoup cette idée. Le lecteur est sollicité tout au long de la lecture et même une fois le livre terminé.  J’adore ça! 

Ce livre n’est pas l’un de mes préférés, mais Franck THILLIEZ reste l’un de mes auteurs fétiches et j’ai apprécié également le changement de personnages, une petite pause dans la série Hennebelle & Sharko, que j’aime beaucoup pourtant.

En résumé, à mon sens, ce n’est pas le meilleur ouvrage de l’auteur mais l’histoire vaut la peine d’être lue pour son contenu et pour la façon dont il est proposé.

Ma note :   6,5/10

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s