Metro 2033 -Dimitry GLUKHOVSKY

9782253083009-001-t

Edition : Le livre de poche imaginaire

Nombre de pages : 850 pages

Résumé:

2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inhabitable, est désormais livrée à des monstruosités mutantes. Moscou est une ville abandonnée. Les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des microsociétés de la pénurie.
Dans ce monde réduit à des stations en déliquescence reliées par des tunnels où rôdent les dangers les plus insolites, le jeune Artyom entreprend une mission qui pourrait le conduire à sauver les derniers hommes d’une menace obscure… mais aussi à se découvrir lui-même à travers des rencontres inattendues.

Mon avis :

J’ai plus souvent de coups de coeur que de déception, mais ce livre fait malheureusement partie de la seconde catégorie.

Encore que déception est un bien grand mot, le livre est intéressant, l’histoire originale et  bien écrite, mais, malgré deux tentatives, je n’ai pas réussi à rentrer complètement dans l’histoire.

C’est donc avec un sentiment étrange que je rédige cette chronique sur une histoire qui me parait chouette et sur laquelle je n’ai pas vraiment de critique mais qui ne m’a pourtant  pas emportée…Ca arrive !

La carte du métro présente dans le livre est d’une grande utilité (ou devrais-je dire d’un grand secours) car sans elle, impossible de s’y retrouver!

La plupart des critiques de ce livre en font des éloges, je suis donc heureusement dans la minorité de personnes à ne pas avoir été convaincue.

Je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal, ni à son voyage qui, du coup, m’a paru interminable.

La couverture me plait beaucoup, le résumé est très alléchant, mais malheureusement ce n’était pas pour moi.

Je suis un peu embêtée pour l’attribution de la note car je n’ai pas trouvé de gros défauts, mais je n’ai pas non plus passé un moment inoubliable avec ce livre.

J’ai donc décidé de mettre la moyenne pour ce livre.

Ma note : 5/10

5751931

–> Et cette lecture rapporte 10 points à la maison POUFSOUFFLE pour l’item Portoloin : un livre qui ne se passe ni en France, ni aux USA, ni en Angleterre (hors mondes imaginaires)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s