Le jeu du Maître : La révolution – James DASHNER

le-jeu-du-maitre-tome-2-the-rule-of-thoughts-832293

Edition : PKJ

Nombre de pages : 304 pages


Résumé:

Michael a terminé le Sentier. Ce qu’il a découvert à la fin a bouleversé ce qu’il connaissait de sa vie, et du monde.

Michael a survécu de justesse. Mais c’était la seule façon de trouver le cyber-terroriste Kaine, et de sécuriser le Sommeil. La vérité à propos de Kaine est plus complexe que prévu et plus terrifiante encore : il est une Tangente, un programme informatique doué de sens. L’achèvement

du Sentier par Michael était la première étape pour lui permettre d’accomplir son projet diabolique : coloniser tous les hommes en remplaçant leur esprit humain par un esprit virtuel ! Et la prise de contrôle a déjà commencé… Michael parviendra-t-il une fois encore à ralentir cette machination infernale ?

Mon avis :

Enfin, je lis la suite de cette saga « Le jeu du Maître » dont j’avais particulièrement apprécié le premier tome. Ma PAL étant énorme, j’ai mis du temps mais voilà, c’est fait ! Et je ne suis pas déçue! 

J’ai passé un bon moment lecture avec ce deuxième tome, même si, pour ma part, j’ai préféré le premier. Pourquoi? Pour la simple raison que j’avais été surprise par l’histoire et l’environnement. La surprise passée, cette suite reste intéressante mais on sait à présent à quoi s’attendre.

Etant donné que j’ai laissé passer un très long laps de temps entre les deux lectures, j’ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain, l’auteur ne récapitulant pas, comme certains le font, les grandes lignes du tome précédent.

Une fois les idées en place, j’ai été absorbée par l’histoire. J’ai particulièrement apprécié le fait que nos trois héros se retrouvent dans la Veille. Cela me faisait penser à ces salons de chat en ligne comme Caramail qui existaient « quand j’étais jeune » (…) où l’on discutait avec d’autres adolescents sans savoir à quoi ceux-ci ressemblaient réellement.

Comme je l’expliquais dans ma chronique du premier tome (ICI) j’étais assez mitigée sur la fin du livre. Cette suite m’a permis de mieux comprendre où l’auteur voulait en venir et cela a apaisé ma frustration.

James DASHNER arrive encore une fois à nous transporter dans le VirtNet comme si nous y étions entrés nous-mêmes grâce aux cercueils. Le rythme de la lecture est soutenu, les rebondissements et suspenses nous tiennent en haleine.

En conclusions, ce livre ne fera pas partie de mes coups de coeur, mais reste une suite sympathique à cette saga YA que j’apprécie.

Je promets de lire le tome suivant dans un délai court, mais il n’est malheureusement pas encore dans ma PAL…(à bon entendeur ;-))

Ma note : 7/10

5751931

–> Et cette lecture rapporte 5 points à la maison POUFSOUFFLE pour l’item « Maisons de Poudlard : un livre aux couleurs de ta maison
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s