Viens mourir avec moi – Karen Sander

41D7I8htlpL._SX195_

 

Edition: Albin Michel

Nombre de pages : 400 pages


Résumé :

Düsseldorf. Une avocate est retrouvée sauvagement assassinée chez elle. Le meurtrier a glissé une minuscule poupée nue dans le ventre de sa victime, comme un message à déchiffrer.
Ce modus operandi n’est pas sans rappeler une récente affaire au commissaire Georg Stadler, qui sollicite l’aide de Liz Montario, psychologue et profileuse reconnue.
Liz accepte de collaborer. Mais très vite, elle devient la cible de menaces et de lettres anonymes émanant de quelqu’un qui en sait apparemment long sur elle.

(…)

(J’ai intentionnellement pris une partie du résumé car je trouve que la quatrième de couverture en dit beaucoup trop…à la limite du spoil !) 

Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Albin Michel et la masse critique de BABELIO pour cette lecture!

Je ne connaissais pas du tout cette auteure et pour cause, c’est le premier livre de Karen SANDER qui est traduit en français. J’ai d’ailleurs appris que ce livre était le premier d’une série de livre Stadler/Montario, les personnages principaux de l’histoire.

Ces personnages sont très attachants, un inspecteur beau gosse, mais très compétent, et une jolie psychologue assez distante de prime abord, mais dont le passé contient de lourds secrets.

Pour une fois, il ne s’agit pas de caricature de métier, je veux dire par là que l’auteure nous présente un inspecteur de police tout à fait normal, qui aime son boulot et le fait bien, pas corrompu, pas alcoolique et pas dépressif ! Ca change!

L’histoire est pleine de rebondissements (qui peuvent être gâchés par le résumé si vous l’avez lu avant… heureusement pour ma part je ne les lis jamais pour justement éviter ce genre de problème) et les chapitres assez courts donnent un rythme soutenu à l’histoire.

Il n’y a aucun moment de flottement et aucun répit pour le lecteur!

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure, simple net et précis, ni trop, ni trop peu de détails.

Le seul bémol, pour moi, se trouve vers la fin de l’histoire, alors que pour ma part j’avais déjà compris, ou au moins pensais avoir compris, l’intrigue, je m’attendais à un ultime retournement de situation qui n’a malheureusement pas eu lieu.

J’ai également trouvé que la facilité avec laquelle les personnages découvrent le fin mot de l’histoire était déconcertante. En effet, ils sont dans le brouillard, l’enquête piétine et là, soudainement, la vérité leur tombe du ciel…

En résumé, malgré quelques petites « améliorations »à apporter, j’ai trouvé ce thriller bien écrit et agréable à lire.

 

Ma note : 7/10

Publicités

3 commentaires

  1. J’ai bien aimé ta description des personnages, précisant qu’ils étaient normaux ^^ J’avoue que dans ce genre de roman on a souvent des enquêteurs alcoolisé et dépressifs donc en effet ça change! ^^ Dommage que la fin ne soit pas aussi surprenante que ce à quoi tu t’attendais …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s