La voie des Rois (Les archives de Roshar)

La-Voie-des-Rois

Edition: Le Livre de Poche Imaginaire

Nombre de pages : 897 pages


Résumé :

Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

Mon avis:

Comme je l’indiquais dans l’article consacré aux sorties du Livre de Poche Imaginaire du mois de mai, je ne connaissais pas du tout cet auteur, ni ses histoires.

Une histoire complexe et un livre énorme, voilà deux éléments qui pourraient vous faire peur et vous détourner de ce livre et pourtant, je peux vous dire que vous feriez une énorme erreur!

En effet, pour certains, le livre peut paraitre décourageant vu son épaisseur, et la taille des caractères mais c’est qu’il en a des choses à raconter Brandon SANDERSON!

J’avoue cependant avoir été un peu perdue au début de ma lecture et ce pour deux raisons:

  • Le nombre de personnages et surtout ceux présentés dans les intermèdes pour lesquels il m’a fallu un peu de temps pour faire le lien avec l’histoire principale.
  • Le vocabulaire propre à l’histoire. L’auteur a créé l’univers de Roshar d’un bout à l’autre en passant par la monnaie, les dieux, les lunes (oui, il y en a plusieurs), les différents peuples, les coutumes, etc… Peut-être qu’un lexique aurait été utile. De même en ce qui concerne les familles des personnages principaux.
    Une chose est sûre: l’auteur est un génie et son imagination n’a aucune limite! Les Porte-Eclats, les brisures, le spiricante, les coeurs-de-gemmes, les sprènes, etc.. voici quelques mots faisant partie du vocabulaire de l’histoire. Mais avec le contexte et à force de répétitions, les mots deviennent familiers et là l’histoire coule de source!

Il est notamment question de Sprènes, de petites présences qui apparaissent en fonction de la situation (sprènes de peur, de vent, d’eau, d’anticipation, etc…). Je peux sans peine imaginer ces petites apparitions et si petites soient elles, je trouve qu’elles donnent un plus à l’histoire.

L’histoire n’a pas un rythme très soutenu, pourtant on ne s’ennuie jamais et aucune envie de passer des pages!

Dans ce livre, nous suivons principalement 3 personnages :

  • Shallan

(Présente dans la première et la troisième partie du livre)

Je n’ai pas vraiment accroché avec ce personnage, ni avec les membres de sa famille d’ailleurs… Je la trouve fade et préfère Jasnah, érudite dont Shallan voudrait devenir la pupille.

Tout ce que je peux lui trouver de bien ce sont ses dessins. Et puis, vu ses intentions, je la trouve malsaine…Je n’apprécie pas non plus son frère ! Quelle famille!

Peut-être que la suite de la saga me donnera tort!

  • Dalinar (et son fils Adolin)

(Présents uniquement dans la deuxième partie)

J’aime beaucoup ces deux personnages. Et plus particulièrement lorsqu’ils combattent avec leur armure et leur épée éclat!

Dix battements de cœur pour invoquer cette fabuleuse épée ! J’aime beaucoup ces passages de l’histoire!

J’aime beaucoup l’honnêteté et l’intégrité de Dalinar ainsi que l’importance qu’il apporte aux traditions et au code, et d’un autre côté, j’aime  le coté frivole et la loyauté d’Adolin.

  • Kaladin

(Présent dans les trois parties)

Il est jeune mais c’est incroyable soldat, sa vie bascule après avoir tué un pâle-iris, non pas à cause du meurtre en lui-même mais à cause de la récompense qu’il aurait refusée, et il devient alors esclave et puis vendu comme homme de pont pour le clarissime Sadéas.

Au fil de l’histoire, nous en apprenons un peu plus sur sa jeunesse. Un soldat élevé par un chirurgien faisant preuve d’un altruisme sans égal. L’auteur laisse cependant consciemment un vide dans l’histoire de ce jeune homme entre ces deux périodes.

Il est accompagné de Syl, sprène de vent pas comme les autres, qui l’aide à supporter l’horreur de la vie d’un homme de pont.

*****

Ce livre est un gros, très gros coup de cœur! J’ai A-D-O-R-E ! C’est une histoire époustouflante, de capes et d’épées, mais aussi de magie et de noirceur! Des personnages hors du commun, un univers unique et fantastique!

Cette histoire est souvent comparée à l’œuvre de George RR MARTIN, Game of Thrones. Je n’irais pas, pour ma part, jusqu’à les comparer mais ce sont deux univers que j’adore.

Je dirais que l’univers de Brandon SANDERSON est encore un peu plus fantastique que Game of Thrones. Je veux dire par là qu’on fait plus souvent référence à la magie dans ce livre.

Ma PAL déborde et pourtant, je n’ai qu’une envie c’est d’acheter la suite de la saga!

Les archives de Roshar sont en effet composées de plusieurs volumes :

  • La voie des Rois
    • Tome 1
    • Tome 2
  • Le livre des Radieux
    • Tome 1
    • Tome 2
  • Oathbringer (prévu pour 2018)

Encore une fois, grâce au partenariat avec les éditions « Le Livre de Poche Imaginaire » je découvre des histoires magnifiques, qui sont souvent des coups de cœur! Quel bon choix de livres! J’ai beaucoup de chance de pouvoir découvrir de tels trésors! Merci!

Ma note : 10/10

(et encore, parce que je ne peux pas mettre 11/10)

5751931
  –> Et cette lecture rapporte 50 points à la maison POUFSOUFFLE pour l’item Amplificatum

 

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s