Marche ou crève – Stephen KING

9782253151395-T.jpg

 

Edition : Livre de Poche

Nombre de pages:  384 pages

Le résumé du livre :

« Garraty, un jeune adolescent natif du Maine, va concourir pour « La Longue Marche », une compétition qui compte cent participants. Cet événement est très attendu. Il sera retransmis à la télévision, suivi par des milliers de personnes. Mais ce n’est pas une marche comme les autres, plutôt un jeu sans foi ni loi…
Garraty a tout intérêt à gagner. Le contraire pourrait lui coûter cher. Très cher… »

Mon avis : 

Encore du grand Stephen KING.

Il s’agit d’une expérience à laquelle 100 jeunes garçons ont décidé de participer de leur plein gré et qui sera mortelle pour 99 d’entre eux.

Pour quelle raison se sont-ils engagés? Quel prix le gagnant va-t-il réclamer? Y a-t-il vraiment un gagnant ? 

J’étais complètement absorbée par l’histoire, et ce jusqu’à essayer de marcher à une allure de 6,5 km/h (allure minimum autorisée pour la marche) pour voir quelle était la limite avant l’avertissement.

J’ai adoré ce concept de longue marche dès le départ mais j’avais un peu peur que l’histoire traine en longueur, mais pas du tout! 

Ce récit commence dans la légèreté, les marcheurs ne se rendent pas vraiment compte de ce qui leur arrive mais, au fur et à mesure, ils entament une descente aux enfers.

Ils finissent par marcher comme des automates, le cerveau prend le relai et fait avancer les pieds sans qu’ils ne soient plus réellement conscients.

Le plus dérangeant dans cette histoire est, selon moi, les acclamations du public venu pour voir ces marcheurs et, éventuellement, une exécution. Quelle curiosité malsaine!

Il est évident que les 100 garçons ne sont pas présentés, mais les personnages principaux sont un éventail de personnalités d’adolescents, et l’évolution de chacun dans cette marche dépendra de son caractère.

J’ai également beaucoup apprécié l’humour qui est très présent et qui contraste avec l’horreur de la situation de ces jeunes marcheurs, ainsi que les expressions, devenues, de nos jours, désuètes, introduites par Stephen KING dans ce bouquin.

Je n’ai par contre pas aimé la fin de l’histoire, je préciserais même la dernière page.

ATTENTION SPOILER (surligner pour voir le texte) :

Je n’aime pas du tout les fins ouvertes! D’ailleurs je ne sais pas comment interpréter celle-ci. J’aime savoir ce que l’auteur a prévu pour le personnage à la fin du livre. Dans ce cas-ci, je ne sais pas quoi penser ! Comment avez-vous interprété cette fin ? 

Quoi qu’il en soit, à part cette dernière page, j’ai ADORE ce livre et j’ai eu un nouveau coup de coeur pour cette histoire hors du commun.

Note: 

Pour la petite histoire, Stephen KING aurait eu l'idée de cette histoire en faisant du stop entre son domicile et l'université.

 

Ma note :  9,5 /10

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s