Lum’en – Laurent GENEFORT

9782253132950-001-t

 

Edition : Le livre de poche imaginaire

Nombre de page : 384 pages

Résumé:

« Imaginez une étoile avoisinant sept dixièmes de masse solaire… Si vous levez les yeux, il se peut que vous aperceviez son éclat blanc-jaune sur la face antérieure du bras spiral d’Orion, à sept mille parsecs du centre galactique. Le système de Grnc.mld1 compte six planètes : cinq telluriques et une gazeuse. De ces six planètes, Garance est la seule qui évolue dans la zone d’habitabilité.
« Lum’en » relate la colonisation de Garance, une planète comme tant d’autres, du moins en apparence… L’histoire de ces femmes, de ces hommes rudes lancés à la conquête d’un monde, le récit des luttes de ces pionniers qui, au fil des générations, vont écrire la plus exceptionnelle des aventures, la plus terrible, aussi, celle de l’ancrage, du développement puis, inéluctable, du déclin d’une colonie dans les confins. L’essence même de la nature humaine, en somme, la quête d’horizons nouveaux. Quitte à rater l’essentiel… »

Mon avis :

Le début du livre ne m’a pas vraiment convaincue, j’avais l’impression de tomber comme un cheveux dans la soupe: les premiers chapitres de présentation étaient incompréhensibles et j’avais l’impression d’avoir manqué quelque chose, comme si j’avais oublié de lire quelques chapitres avant…Les termes utilisés sont propres à l’histoire et à mon sens assez compliqués.

MAIS !

La suite est bien plus agréable à lire ! On rentre dans l’histoire et alors les pages défilent!

Une fois que l’on s’habitue aux différents termes et personnages, la lecture est en effet plus facile.

J’ai beaucoup aimé le fait que le livre soit composé de plusieurs nouvelles se déroulant dans un même univers et sur plusieurs époques différentes, cela nous permet de suivre l’évolution de la planète Garance et ses stades de colonisation.

Les personnages sont tous attachants, les enfants nés et élevés sur la planète, les pilas, petits animaux dotés d’une intelligence non reconnue, le diplomate qui tente de gérer les conflits entre les clans qui se sont crées sur la planète, etc…

Je ne connaissais pas l’auteur mais j’aime beaucoup sa façon de décrire l’environnement. Sur Garence, se trouve une grande forêt sauvage, et l’auteur la décrit parfaitement et c’est l’un des plus beaux endroits que j’ai pu imaginer pendant une lecture. La description me faisait vraiment penser à la forêt dans le film Avatar avec ses couleurs changeantes, ses arbres immense et ses animaux extraordinaires.

C’est un livre 100 % sciences-fiction qui ravira les fans de ce genre ! Ce n’est pas le genre d’histoire que j’ai l’habitude de lire mais pourquoi pas ! Ça me change et c’est très agréable.

Encore une fois je remercie Le livre de poche imaginaire de m’avoir fait découvrir ce livre qui je pense n’aurais jamais atterri dans ma bibliothèque sans notre partenariat !

Ma note : 7/10

5751931

–> Et cette lecture rapporte 50 points à la maison POUFSOUFFLE pour l’item  » Ordre de Merlin : un livre qui a reçu un ou plusieurs prix littéraires« 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s