The Young World – Chris WEITZ

the-young-world-de-chris-weitz

Edition: Le Livre de Poche Imaginaire

Nombre de pages : 384 pages


 

Résumé :

New York, xxie siècle. Un virus a anéanti la population des États-Unis, à l’exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d’électricité, plus d’eau courante, plus de transports, plus d’Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d’organiser la survie des siens avec l’aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d’attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l’origine du virus qui a décimé le continent.

Mon avis:

Imaginez un monde post-apocalyptique dont la population ne se compose plus uniquement que d’adolescents dont l’espérance de vie se limite à quelques années (vers 18 ans, tous succombent de la maladie).

Voilà, le tableau est planté, ajoutez-y des personnages attachants, dont deux d’entre eux sont les narrateurs de l’histoire, des descriptions pas trop détaillées mais qui vous plongent directement dans New-York version « le jour d’après », et voilà votre nouveau coup de coeur 2017 !

Une version ado de The Walking Dead sans zombies, avec des clans qui gèrent (certains mieux que d’autres) la situation de façon (très) différente.

Vous l’aurez compris, j’ai complètement craqué pour cette série. Comme je le dis plus haut, les personnages sont très attachants, et ont chacun leur spécificité qui fait que l’histoire à besoin d’eux pour avancer, qu’ils soient bons ou mauvais.

La narration de l’histoire par deux personnages comme s’ils s’adressaient directement à nous donne à ce livre une bonne dynamique et de ce fait, impossible de s’en passer.

J’aime beaucoup la couverture, où l’on peut deviner à quoi ressemblent les personnages de l’histoire. Le seul bémol : le premier tome était dans ma PAL mais il n’a pas le même format, ni la même présentation extérieure que le second tome que j’ai reçu grâce au partenariat avec Le Livre de Poche Imaginaire… Et je peux vous dire que c’est irritant, ça pique aux yeux…Je pense que je vais acheter le premier tome dans le « bon format »!

Quoi qu’il en soit je le conseille aux amateurs de YA !

Les dernières phrases de ce premier tome me criaient « tu ne peux pas t’arrêter maintenant! Tu n’imagines même pas ce qui va se passer après… » du coup, je n’ai eu d’autre choix que d’enchainer directement avec le deuxième tome de la série « The New Order ». Oui je suis faible lorsque je suis devant ce genre de « fin » de livre.

Ma note : 10/10

5751931
–> Et cette lecture rapporte 60 points à la maison POUFSOUFFLE pour l’item Cho Chang : un livre où le héros est asiatique

 

Publicités

3 commentaires

  1. Dès que je lis « virus mortel » et « survie » ça m’attire! ^^ Donc j’avoue que tu me donne bien envie avec ce roman!! J’ai juste peur du « déjà vu » puisque ce n’est pas la première fois que je lis des romans qui traitent de ce sujet avec des ados qui doivent survivre …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s